La Française des Jeux - Son histoire

Si vous êtes résident de France, il est peu probable que vous ne connaissiez pas la Française des Jeux. Cette entreprise vous a forcément déjà vendu un de ses produits, attiré dans ses « filets ». Mais si ce nom est si connu, savez vous ce qui se cache derrière ? Lorsqu’on demande aux français de nous en dire plus sur la FDJ comme on l’appelle désormais, très peu sont capables de nous donner les informations. Nous avons voulu avec cet article vous faire un bref résumé d’une de nos entreprises publiques les plus cotées.

Sa création

Tout commence en 1933, lorsqu’est créée la Loterie Nationale Française. C’est cette entité qui est née en premier avec l’arrivée de la mode des loteries outre-Atlantique. Avec un premier lot à 5 millions de francs anciens, cette loterie devient rapidement une machine à rêve pour la plupart des joueurs. Ce n’est qu’en 1991 que la société devient La Française des Jeux. Deux ans auparavant, les dirigeants ont eu un coup de génie : dans un premier temps, ils ouvrent le capital aux salariés puis des actions sont vendues à l’état faisant passer sa part à 72%. On observe donc une augmentation considérable du capital qui permet évidement d’investir et d’innover.

Son évolution

C’est surtout grâce aux nouvelles technologies et sa faculté à les utiliser que la Française des Jeux a su s’imposer comme la société de référence en termes de jeux dans le paysage français. Lorsque les émissions du Loto ont commencé à apparaitre en direct à la télévision, ce fut des audiences monstrueuses. C’est d’ailleurs ce jeu qui a largement développé l’image de la Française des Jeux. C’est pour cela qu’avec l’ouverture des frontières et la création de cette nouvelle Europe, la FDJ a vu un bon coup à jouer en créant l’Euro Millions, cette loterie regroupant plusieurs pays européens.

Niveau marketing, la Française des Jeux possède incontestablement des qualités énormes. Elle rend le jeu accessible à tous et donne envie de jouer. Elle vend du rêve avec ces loteries aux gains énormes, elle nous fait rire avec ses publicités sur les jeux à gratter dans lesquels les tickets à gratter se transforment en personnages remplis d’humour. Bref, la FDJ sait nous vendre ses produits.

La concurrence

Si elle a su surfer sur la vague des nouvelles technologies pour améliorer ses services, la FDJ a aussi dû faire face à une nouvelle concurrence tout droit sortie d’Internet : les sites proposant les jeux d’argent en ligne. Même si aujourd’hui elle garde le monopole sur pas mal d’activités, la Française des Jeux a voulu renouvelé son image en la rendant plus moderne en 2009. C’est pour cette raison que le logo a été revu ainsi que sa dénomination : c’est désormais la FDJ. Cela a un impact plus important dans l’esprit des joueurs qui retiennent plus facilement cette marque.

Ses activités

La FDJ a la main mise sur énormément d’activités en rapport avec les jeux d’argent en France :

  • Les jeux de tirage : Loto, Euro Millions, Keno, Rapido
  • Tous les jeux de grattage que vous retrouvez chez votre libraire, bureaux de tabac et autres revendeurs agréés
  • Les paris sportifs avec Parions Web sur le net et Parions Sports chez les revendeurs
  • Le Loto Foot

En plus de ces activités lucratives, la FDJ participe à de nombreux sponsorats et autres mécénat afin d’améliorer son image au sein de la population, comme l’équipe FDJ de cyclisme par exemple. Elle investit aussi énormément dans le sport français, ce qui est plutôt un bon point, mais ce qui est aussi considéré comme normal pour une entreprise publique, du fait de l’important chiffre d’affaires qu’elle génère : en 2011, il était de 11, 455 milliards.

Vous ne serez plus jamais seuls sur les casinos en ligne grâce à notre guide :